L’huile de Calophylle

L’huile de Calophylle est une huile végétale qui mérite sa place dans les placards à pharmacie pour ses nombreuses vertus pour la peau et pour le corps. Elle est surtout connue pour son redoutable effet anti cerne et ses effets restructurant et régénérant sur la peau. Mais, l’huile de Calophylle a plus d’un tour dans son sac. Découvrons sans plus tarder toutes les informations à savoir sur cette huile.

L’huile de Calophylle : son histoire et son origine

CalophylleL’huile végétale de Calophylle provient du fruit de Calophyllum d’où son nom botanique Calophyllum inophyllum. Toutefois, elle porte plusieurs noms par rapport à son origine : Tamanu selon les Polynésiens, Tamaka pour les Réunionnais, Foraha pour les Malgaches ; mais toujours est-il qu’il s’agit du même et seul arbre.

Ces arbres majestueux atteignant parfois les 20 mètres de hauteur poussent la plupart du temps dans les pays tropicaux notamment les régions se trouvant sur les côtes des îles de l’océan Indien et l’Océan Pacifique : Inde, Madagascar, La Réunion, Polynésie… .

D’ailleurs, l’arbre de Calophyllum de la famille de Clusiacées est considéré comme des arbres sacrés en Polynésie. Ce sont les graines, les amandes contenues dans les fruits sphériques vert-brun dont on extrait la fameuse huile de Calophylle.

Les bienfaits et les vertus de l’huile de Calophylle.

L’huile de Calophylle est obtenue par première pression à froid, puis une légère filtration des graines contenues dans les amandes séchées des fruits de Calophyllier. De couleur verdâtre, elle a une forte odeur un peu épicée proche du curry. Sa texture est épaisse en dessous de 25 °C. Elle a tendance à se solidifier avec une température en dessous de 15 °C.

C’est cette huile végétale pure, sans colorant, sans conservateur qui renferme les nombreux principes actifs bénéfiques pour notre peau et pour notre santé :

Les acides gras polyinsaturés : acides linoléiques (oméga 6) représentant 29 % et l’acide oléique (oméga 9) représentant 34 %.

Elle contient également d’autres actifs :

  • acides gras saturés (palmitique et stéarique)
  • Inophyllin A qui a des propriétés antibactériennes et désinfectantes
  • calaustraline et inophyllolide qui ont des propriétés cicatrisantes et régénérantes
  • Calophyllolide et polyphénols aux propriétés antioxydantes et fluidifiantes
  • Vitamine E qui est un véritable antioxydant

L’huile de Calophylle pour la peau

L’huile de Calophylle va chouchouter tous les types de peaux mêmes les plus sensibles et les plus réactives. La forte présence de ces acides gras polyinsaturés va hydrater et nourrir en profondeur les peaux asséchées et irritées. Ces acides gras participent dans la restructuration des tissus épidermiques tout en préservant le lipide et l’eau contenus dans la peau. Pour les Malgaches, cette huile végétale les permet d’éclaircir la peau et de se protéger des rayons UV.

Véritable alliée pour l’hiver, l’huile de Calophylle soigne et traite les peaux crevassées et gercées par le froid. Elle est recommandée pour les peaux à problèmes, car elle permet de soigner de nombreux problèmes dermatologiques : acnés, eczéma, rougeurs, gale, psoriasis, démangeaisons, zona, vergetures, couperose.

Avec ses vertus désinfectantes et antibactériennes, elle peut s’utiliser directement sur les plaies pour accélérer sa guérison et sa cicatrisation.

L’huile de Tamanu est très demandée dans la cosmétologie grâce à ces immenses vertus antioxydantes et régénérantes. D’ailleurs, on la retrouve souvent dans les produits de soin du visage et notamment les crèmes anti-âge pour atténuer les rides et les ridules.

Ce n’est pas tout, ces puissants actifs cicatrisants accélèrent la régénération et la cicatrisation. C’est pourquoi l’huile de Foraha est un remède naturel pour soigner les brûlures, les piqures d’insectes et pour atténuer les cicatrices.

Avec ses vertus circulatoires, l’huile de Calophylle s’utilise pour corriger les cernes et les poches sous les yeux. Pour se faire, il suffit de tapoter et masser délicatement les contours des yeux avec l’huile pendant quelques minutes. On peut l’appliquer le soir et le matin au réveil en faisant attention de ne pas toucher les yeux, les cils et les paupières. Résultat, finis le visage bouffi et toujours l’air fatigué.

huile Calophylle peau seche

L’huile de Calophylle pour la santé

L’huile de Tamaka, avec ses propriétés circulatoires et fluidifiantes, veille à la bonne circulation sanguine. Elle limite ainsi la thrombose ou la phlébite et elle prévient l’apparition des varices ou du moins, les rend moins visibles.

En application cutanée seule ou couplée avec d’autres huiles végétales anti-œdémateuses comme l’huile essentielle de ravintsara, l’huile de Calophylle constitue l’huile de massage par excellence. Elle peut aussi s’accompagner d’huiles essentielles telles que l’HE d’eucalyptus ou l’HE de katrafay.

Grâce à ses actions inflammatoires et analgésiques, l’huile de Calophylle est un remède efficace pour soulager les jambes lourdes et calmer d’autres douleurs articulaires, nerveuses et musculaires : rhumatisme, tendinites, entorses, sciatiques, les névralgies… Il suffit de masser les zones douloureuses avec l’huile plusieurs fois par jour. Toujours avec ces propriétés anti-inflammatoires, cette huile s’avère très efficace pour calmer les hémorroïdes.

L’huile de Calophylle pour les cheveux

L’huile de Calophylle fait des merveilles à votre peau, elle n’en reste pas moins pour la beauté de vos cheveux. Avec une application au quotidien sur les cheveux secs et abîmés, cette huile va hydrater et nourrir votre chevelure.

En insistant sur les pointes et le cuir chevelu, l’huile va réparer vos pointes, assainir votre cuir chevelu (contre les pellicules) et apaiser les irritations et les démangeaisons. Enfin, l’huile de Foraha associée à l’huile de ricin ralentit la chute des cheveux tout en favorisant sa repousse.

L’huile de Tamanu s’utilise uniquement en application cutanée. Elle est fortement déconseillée aux personnes allergiques aux noix et celles qui prennent des anticoagulants. Pour sa conservation, il faut placer le flacon à l’abri de la lumière et loin de toutes sources de chaleur.