L’huile de chanvre

Le chanvre est une plante cultivée appelée Cannabis Sativa L., de la famille des Cannabaceae originaire d’Asie au néolithique. Attention, il ne faut pas la confondre à la plante du même nom également appelée marijuana, une drogue aux effets médicinaux et psychoactifs. Le Cannabis Sativa lui est utilisé dans plusieurs domaines : textile, alimentaire, cosmétique, construction…

Les bienfaits de l’huile de chanvre

Jusqu’au XIXe siècle en France par exemple, ces graines (chènevis) ont très souvent été exploitées pour ses nombreuses propriétés nutritives. Elles contiennent effectivement une teneur importante en protéines (23 %), en lipides (32 %) et en glucides (32 %). Et lorsqu’elles sont pressées à froid, on obtient une huile riche en acides gras SDA (oméga-3), GLA (oméga-6) et en acides gras saturés, ce qui est également idéal dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée, mais pas que.

En effet, ses propriétés sont également exploitées en cosmétologie, car ces acides gras essentiels sont connus pour leurs nombreux bienfaits sur les cheveux, la peau du corps et du visage, ainsi que les ongles.

L’utilisation sur la peau

En raison de son importante teneur en oméga-3 (17,5 %) et 6 (59,5 %), l’huile de chanvre agit en profondeur sur l’épiderme, permettant ainsi la revitalisation et le rajeunissement cutané. Ces acides gras stimulent effectivement la régénération du tissu de la peau et le protègent de toutes agressions extérieures. Parallèlement, elle participe activement à son hydratation en réduisant la perte d’eau transcutanée, ce qui permet de maintenir l’élasticité, le côté souple, mais ferme à la fois de la peau. Ses propriétés anti-inflammatoires et anti-desquamantes grâce aux omégas-3 renforcent et régénèrent également les cellules de la peau. C’est d’ailleurs pourquoi l’huile de chanvre est souvent indiquée pour soigner les peaux sensibles, sèches, voire déshydratées, ridées, fatiguées et matures. En même temps, elle permet de calmer les irritations cutanées notamment après s’être rasé.

L’huile de chanvre pour soigner la couperose

Pour apaiser la couperose et prévenir la rosacée, l’huile de chanvre fait des merveilles. Ses composants améliorent la texture de la peau : si les omégas-3 soulagent les irritations cutanées et atténuent les rougeurs grâce aux processus anti-inflammatoires, les omégas-6 eux améliorent la texture de la peau grâce aux processus de fabrication de la membrane cellulaire. Ainsi, lorsque l’huile est appliquée tous les jours sur la peau, elle réduit les rougeurs locales ou diffuses, unifie le teint, et la rend plus douce et souple. Notons qu’elle convient aux peaux sensibles, car elle est hypoallergénique.

L’utilisation sur les cheveux

Outre les omégas-3 et 6 (acides gras polyinsaturés), l’huile de chanvre contient également des omégas-9 (acides mono-insaturés) et des acides gras saturés. Il n’est plus à démontrer que ces acides gras essentiels agissent sur les cheveux pour leur apporter brillance, volume et élasticité. En utilisant régulièrement cette huile comme soin capillaire (masque ou sérum), la chevelure devient ainsi plus lisse, soyeuse et plus facile à démêler et à coiffer. En ce sens, elle est essentiellement indiquée pour traiter les cheveux ternes et mous, cassants et (très) secs, crépus et qui s’emmêlent facilement.

Les bienfaits sur les ongles

Lorsque cette huile est régulièrement appliquée sur les ongles fragiles et cassants, elle les renforce et les nourrit. En même temps, elle facilite la repousse des cuticules et rend les mains plus douces. Et lorsqu’elle est mélangée à d’autres huiles végétales et huiles essentielles, le résultat est meilleur. En pratique, on peut par exemple mélanger de l’huile de chanvre (25ml) à de l’huile d’amande douce (25ml) et à de l’huile essentielle de citron (45 gouttes). Une fois le mélange bien homogène, on l’applique sur les ongles et les mains à traiter tous les soirs, que l’on masse légèrement de manière circulaire pour faire pénétrer le produit.

L’utilisation pour prévenir le cancer

En plus d’avoir une teneur équilibrée en oméga-3 et 6, cette huile contient également des protéines, fibres, vitamines et minéraux. Cette composition agit directement sur notre organisme lorsque le produit est régulièrement consommé, en guise d’accompagnement de crudités par exemple (salades, taboulés, carpaccios…). Contrairement à d’autres huiles végétales trop riches en oméga-6, celle-ci réduit le taux de cholestérol dans le sang et prévient ainsi les maladies inflammatoires et cardiovasculaires, ce qui a pour effet de prévenir le cancer.