L’huile de cade

L’huile de cade est une huile extraite du Cade ou Genévrier cade, un arbrisseau qui pousse le plus souvent au Maroc, en Iran et dans d’autres régions méditerranéennes comme dans le sud de la France. Contrairement à d’autres huiles végétales qui sont obtenues par pression à froid, celle-ci est extraite par pyrolyse, la décomposition thermique (200 °C à 1000 °C) de l’arbre en absence d’oxygène. Ce procédé permet ainsi d’obtenir une huile de couleur brune, avec une forte odeur certes, mais qui fait des merveilles depuis sa découverte à aujourd’hui.

Les bienfaits de l’huile de cade

Autrefois par exemple, elle a principalement été utilisée en tant que désinfectant et antiseptique, ce qui est toujours le cas aujourd’hui. Et en plus de cicatriser facilement les blessures, elle traite efficacement certaines maladies cutanées comme les dermites séborrhéiques et le psoriasis. Il est également fréquent d’en retrouver dans la composition de produits cosmétiques comme les shampooings pour traiter les cheveux et le cuir chevelu.

Aussi, vu ses nombreuses propriétés, l’huile de cade est utilisée à plusieurs fins : pour soigner les sabots des chevaux, traiter les infections et maladies de certains animaux, éloigner les rongeurs, ou encore lutter contre certains parasites et insectes.

L’utilisation pour les cheveux

S’il y a une huile qui permet de traiter les pellicules et les cheveux gras ou ternes, c’est bien l’huile de cade. En effet, elle régule l’équilibre du cuir chevelu et apporte brillance et éclat à la chevelure. Pour cela, 2 à 3 gouttes d’huile essentielle de cade que l’on mélange à une dose de shampooing, et à renouveler 2 à 3 fois par semaine suffisent pour traiter en profondeur le cuir chevelu. Dans le cadre d’un soin antipelliculaire en particulier, le mieux est de l’associer à d’autres huiles essentielles pour de meilleurs résultats. Citons par exemple l’huile de Sauge sclarée, de Tea tree, de Thym à linalol ou encore de Niaouli.

L’utilisation pour la peau

L’huile de cade est également utilisée pour traiter les affections cutanées comme la gale, la dermatose, les mycoses du cuir chevelu. Citons également les dermites séborrhéiques, le psoriasis, l’acné, ainsi que l’eczéma. En pratique, il suffit de la mélanger à une huile végétale (huile d’amande douce par exemple) puis de l’appliquer sur la zone concernée. Attention, cette huile est contre-indiquée chez les enfants de moins de 6 ans et chez les femmes enceintes au risque de provoquer des allergies avec le temps.

L’huile de cade dans le domaine de la médecine vétérinaire

Ce produit est souvent utilisé pour soigner les animaux, car c’est un excellent vermifuge notamment chez les cheveux, les chats et les chiens. Lorsqu’elle est utilisée sur ces animaux et sur les moutons et les bœufs, elle agit comme fongicide, c’est-à-dire qu’elle limite, voire élimine le développement de champignons parasites. Et pour les chevaux en particulier, elle est utilisée pour soigner leurs sabots.