L’huile de coco

Comme son nom l’indique, l’huile de coco provient de la noix de coco ou coprah, un fruit qui vient de la région indomalaise (incluant le Pakistan, une partie de la Chine et du sous-continent indien, et l’Indonésie) et désormais cultivé dans tous les pays tropicaux.

Pour extraire l’huile proprement dite, on utilise la pression à froid, soit de la pulpe fraiche, soit des noix préalablement séchées. Si dans le premier cas on obtient un produit naturellement parfumé, avec l’odeur unique et exotique du coco, dans le second procédé, l’huile a une forte odeur particulière et est appelée huile de coprah. Dans les deux cas, la pression à froid permet d’obtenir un produit de qualité, riche en vitamines (A et E) et en acides gras.

Les bienfaits de l’huile de coco

Mais ce procédé ne date pas d’hier. Cette huile était effectivement déjà exploitée en Polynésie, en Amérique du Sud ou encore en Asie il y a plus de 4000 ans pour ses nombreux bienfaits. Et en Inde, elle est souvent utilisée dans la médecine ayurvédique, la plus ancienne médecine holistique du monde qui date de plus de 5000 ans.

L’huile de coco pour les cheveux

huile coco pour cheveuxComme la plupart des huiles végétales riches en vitamines E, l’huile de coco nourrit en profondeur les cheveux. Ils deviennent ainsi plus doux, lisses, moins ternes et abimés. Mais ce qui fait la particularité de cette huile, ce sont ses propriétés antipoux (par asphyxie) et antipelliculaire. N’oublions pas non plus qu’elle est parfaitement adaptée aux cheveux de type « afro », frisés ou bouclés pour les nourrir en profondeur et ainsi leur donner plus d’éclat et de souplesse. Concrètement, il faudra en appliquer sur les pointes (et non sur les racines pour éviter de graisser le cuir chevelu), masser ce dernier et envelopper la chevelure d’une serviette chaude pour laisser agir le produit. Après quelques heures de pause, voire une nuit entière, il suffit ensuite de bien laver les cheveux.

Les bienfaits pour la peau

Riche en vitamines E et donc en antioxydants naturels, l’huile de coco est parfaite pour tonifier et redonner de l’éclat à la peau et ainsi lutter contre son vieillissement. Elle possède plusieurs vertus réparatrices et nourrissantes : elle soulage les peaux irritées et agressées par le soleil, calme les rougeurs, répare les peaux crevassées et rêches et hydrate les pores. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle est souvent utilisée comme huile de massage surtout pour le massage hawaïen.

Huile de coco pour le soin des ongles

Voici une autre vertu de l’huile de coco : elle renforce les ongles. Pour cela, on applique le produit sur les ongles cassants et leur conteur, on masse légèrement et on le laisse reposer. Au bout de quelques minutes, les cuticules s’enlèveront très facilement et les mains seront en même temps plus douces.

L’utilisation comme démaquillant

Lorsque l’huile de coco est utilisée sur le visage, elle nourrit et hydrate la peau certes, mais elle la démaquille également. En effet, il suffit d’appliquer une petite noix d’huile de coco sur les yeux, de l’étaler sur le reste du visage puis de masser de manière circulaire pour laisser agir l’huile en profondeur. L’étape suivante consiste à appliquer un filet d’eau tiède sur le visage, à le masser légèrement 1 ou 2 minutes et finalement à le rincer à l’eau. Pour nettoyer le petit film d’huile qui colle à la peau, il faudra utiliser son nettoyant habituel. Que le maquillage soit normal ou waterproof, il se retirera efficacement.

L’huile de coco comme mousse à raser

En plus d’être non comédogène, c’est-à-dire qu’il ne fera pas apparaitre ni de points noirs ni de boutons, ce produit miracle substitue la mousse à raser. Il ramollit davantage la peau, évitant ainsi les petites blessures et petites imperfections.

Blanchir ses dents avec l’huile de coco

Pour avoir les dents blanches, voici une astuce beauté qui marche à tous les coups : se brosser les dents, non pas avec son dentifrice, mais avec de l’huile de coco mélangée à du bicarbonate de soude un jour sur deux.

L’huile de coco pour la grossesse

S’il y a bien une chose que les mamans redoutent le plus après avoir accouché, c’est bien les vergetures. Et pourtant, il est tout à fait possible de les atténuer, voire de les éviter en laissant la peau souple lorsqu’elle s’étire au fil des mois. Pour cela, il suffit d’appliquer de l’huile de coco sur les parties concernées, notamment le ventre, les fesses et les cuisses.